Décontrak-tin est un produit de santé naturel homologué: licence NPN 02239962

Usage ou les fins recommandés: Utilisé traditionnellement comme sédatif pour le soulagement de l'agitation ou de la nervosité.

 

Aux p’tits soins !

 

Voici une histoire qui finit bien. Go, go, go, la vie! J’ai les nerfs à fleurs de peau. Tout m’énerve. Je ne

 m’émerveille plus de quoi que ce soit.  Je m’isole, j’ai perdu le désir d’apprendre. Je fuis, je me cache de tout et de moi-même. Je suis une catastrophe ambulante. Pas beau à voir.

Comment peut-on descendre si bas ? Je me sens flotter dans un vide sans fin. On ne peut pas vivre comme ça! Je ne me reconnais plus. J’ai l’impression que quelque chose en moi est brisé. Je suis au bout du rouleau, j’ai des idées noires à longueur de journée.

Holà! On se calme. Vous avez besoin d’un coup de pouce pour remonter la pente? Décontrak-Tin décontracte et vous aide à reprendre le chemin.

 

Tension, nervosité, insomnie (TIN)  ? Aux p’tits soins, oui vraiment.

 

Prends ton souffle égal

 

Prends ton souffle égal, disait mon grand-père. Pas toujours facile, dans cette vie folle qui nous entoure. Véritable baromètre de la nervosité, Décontrak-Tin ramène le calme et apaise. Décontrak… l’esprit. Décontrak… le corps.  Décontrak… la pensée, quand nous n’arrivons plus a le faire spontanément.

 

Le principe actif du Décontrak-Tin est naturel à 100 %. TENSION-INSOMNIE-NERVOSITÉ (TIN). Un produit triactif, triple détente. Trois fois efficace.

 

Décontrak-Tin, une réponse aux troubles liés à l’environnement, qui empoisonnent le sommeil et risquent d’aboutir à la dépression. NPN 02239962 licence de produits de santé naturels homologués

 

 

Lettre d’un  paquet d’nerfs

 « J’ai peur de claquer au fret, comme on dit. Il faut que je pense à moi, que je me donne du temps, que j’apprenne à décrocher. Cela fait partie de mes éternelles résolutions du Jour de l’An, jamais tenues. Je suis toujours tendu, inquiet. Comment peut-on arriver à vivre mieux? »

Monsieur Morin de Montréal nous pose une question infiniment simple et complexe, dont il connaît sans doute la réponse. Voici un commentaire qui prend la forme d’une histoire d’auto.

 

Une histoire de « char »

Si on vous dit que votre automobile sera la seule que vous posséderez durant toute votre vie, comment la traiterez-vous? Avec des soins infinis, sans doute, lui donnant toutes les attentions nécessaires pour qu’elle fonctionne parfaitement bien, qu’elle s’use le moins possible. Elle vieillira quand même, cela est inévitable. Alors, si on vous dit que votre corps est le seul que vous aurez dans toute votre vie, comment le traiterez-vous? Répondez donc à la question, monsieur Morin et dites-vous que oui, vous aurez une autre auto, mais non, vous n’aurez pas de vie de rechange. Et les résolutions, prenez-les donc une à la fois, et surtout pas au Jour de l’An.

 

Suivant